Départ en retraite

Nouveauté pour les maîtres ayant tous leurs trimestres
jeudi 13 juin 2019

Lors de son départ en retraite, un enseignant du second degré doit déclarer son poste au mouvement. Jusqu’alors, le maître contractuel pouvait demander sa retraite le 1er octobre et percevoir son salaire en septembre. Sur le plan administratif, son poste était occupé par un autre maître. En septembre, le futur retraité était mis à la disposition du chef d’établissement par le rectorat.

Une note ministérielle du 28 mars 2019 pérennise ce dispositif en le restreignant. Désormais, il est réservé aux seuls enseignants ne totalisant pas le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite du régime général à taux plein. Ceux qui auront acquis le nombre de trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein le 1er septembre devront continuer à travailler en septembre s’ils souhaitent partir en retraite le 1er octobre. Leur poste sera déclaré vacant seulement le 1er octobre.